Audit énergétique : identifier les pertes de chaleur dans votre maison

Audit énergétique : identifier les pertes de chaleur dans votre maison

Une isolation efficace est signe de confort thermique. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Certains logements souffrent de déperditions de chaleur et, pour les identifier, il est conseillé de réaliser un audit énergétique de sa maison. Ceux-ci sont pratiques et permettent de diagnostiquer rapidement l’inefficacité ou l’efficacité de l’isolation d’un logement, ainsi que les différentes sources de pertes de chaleur.

Qu’est-ce qu’une déperdition thermique ?

Il s’agit de pertes de chaleur que subit un bâtiment. Celles-ci sont généralement causées par le renouvellement de l’air ou par une isolation de mauvaise qualité. La plupart du temps, c’est dû à une ou plusieurs zones de rupture dans la continuité de la surface d’un logement, que l’on nomme « ponts thermiques ». Par exemple, il s’agit de la jonction entre un mur extérieur et un plancher. Les ponts thermiques favorisent l’échange entre l’air intérieur et l’air extérieur, ce qui peut faire entrer le froid dans votre logement en hiver, ou la chaleur en été.

Comment peut-on identifier une déperdition de chaleur ?

Le premier signe d’une déperdition de chaleur est votre propre ressenti. Effectivement, les pertes de chaleur génèrent de l’inconfort car l’air intérieur est frais et parfois humide, et il faut chauffer plus longtemps à une température plus haute. De plus, vous ressentez également les courants d’air.

Il est aussi possible de voir des signes visibles d’une mauvaise isolation : des écailles sur les murs, des taches d’humidité, ou encore des fissures. Enfin, un simple thermomètre pourra vous aider à identifier une déperdition de chaleur, même faible.

Les pertes thermiques : d’où viennent-elles ?

Dans un logement dont l’isolation n’est pas optimale, les déperditions de chaleur sont réparties de cette façon :

  • Environ 25 à 30 % au niveau du toit ;
  • Environ 10 à 15 % au niveau des ouvertures (bas de portes, fenêtres, etc.) ;
  • Environ 20 à 25 % au niveau des murs ;
  • Environ 20 à 25 % au niveau des fuites et de l’air renouvelé ;
  • Environ 7 à 10 % au niveau des planchers bas.

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Il s’agit d’une étude complète permettant de prendre connaissance des performances énergétiques de votre logement. L’audit établit le bilan des pertes énergétiques, ce qui permet d’identifier quels sont les travaux à réaliser en priorité pour améliorer les performances de l’habitation. Il offre un grand nombre d’informations concernant l’état général du bâtiment : la structure globale, l’état des équipements (système de chauffage, éclairage, production d’eau chaude sanitaire) et leur performance, la consommation d’énergie et l’isolation thermique. Après cette analyse, il est facile d’identifier toutes les actions à mener afin d’optimiser l’efficacité énergétique de l’habitation.

  Les 3 types de DPE rencontrés dans l’immobilier

Les avantages de l’audit énergétique

L’audit énergétique permet de connaître parfaitement l’état de votre logement. Par exemple, vous pourrez immédiatement savoir si vos systèmes de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage sont efficaces, et s’ils conviennent aux besoins des membres de votre foyer. Vous pourrez également savoir si votre système de ventilation fonctionne correctement.

Plus globalement, vous pourrez donc découvrir toutes les faiblesses et les atouts de votre logement. En cas d’inconfort thermique ou de hausse de votre consommation énergétique, vous recevrez une explication rapide et précise.

Retour en haut