audit énergétique

L’audit énergétique : un incontournable avant la rénovation de votre maison

Un audit énergétique est un processus qui vous aide à comprendre votre consommation d’énergie et vos habitudes d’utilisation afin d’être en mesure de les améliorer. Il peut également vous aider à trouver des moyens de réduire vos dépenses énergétiques.

Pourquoi faire un audit énergétique avant de rénover votre maison ?

L’audit énergétique repose sur une analyse détaillée des données énergétiques de votre logement. L’auditeur mesure et analyse les données relatives à l’enveloppe du bâtiment, identifie les zones de déperditions thermiques de l’habitation ainsi que la nature et les performances des installations et équipements qui la composent. 

Son objectif ? Déterminer les actions d’efficacité énergétique à mener en priorité et en déduire plusieurs scénarios de rénovation argumentés et chiffrés permettant d’accroître les performances énergétiques et le confort thermique du bâtiment. L’audit énergétique se distingue du simple bilan thermique sur facture ou encore du Diagnostic de Performances Energétique (DPE) obligatoire, qui est un outil de classement énergétique.

Nul doute aujourd’hui, que les travaux de rénovation énergétique en milieu résidentiel sont fortement déterminants dans la lutte contre le réchauffement climatique en France. Rénover votre isolation thermique, opter pour un chauffage aux énergies renouvelables ou pour du double vitrage renforcé… tout ceci vous permet de conserver l’énergie au cœur de votre logement sans la gaspiller. 

Moins d’énergie consommée, c’est moins d’émissions de particules nocives et un habitat plus sain et confortable. La rénovation énergétique vous permet non seulement de réduire l’empreinte carbone de votre habitat mais aussi d’augmenter votre pouvoir d’achat ou de sortir d’une situation de précarité énergétique, le cas échéant.

Qui réalise un audit énergétique ?

L’audit énergétique est un état des lieux des performances énergétiques d’un logement ou d’un bâtiment. Il revêt un caractère obligatoire pour les copropriétés supérieures à 50 lots disposant d’un système de chauffage collectif et dont la date de permis de construire est antérieure à 2001. Ce bilan énergétique concerne également les particuliers qui souhaitent solliciter une entreprise pour améliorer l’efficacité énergétique de leur maison ou de leur appartement.

Pour pouvoir effectuer certains diagnostics, le diagnostiqueur immobilier doit obligatoirement posséder une certification. Ces certifications peuvent être passées sans diplômes prérequis. Toutefois, l’obtention de ces certifications nécessite de solides connaissances techniques dans le domaine de l’immobilier, qui peuvent s’obtenir soit en suivant une formation dans un centre agréé, soit par un cursus de type Bac/Bac +2 dans le bâtiment, l’HSE, les professions immobilières, etc. 

La licence professionnelle mention : bâtiment et construction, spécialité : expert en diagnostics techniques de l’immobilier et pathologies du bâtiment, proposée par l’IUT de Saint Nazaire, forme aux métiers du diagnostic immobilier.

Le vendeur d’un bien immobilier, un bailleur, etc, qui est tenu de faire faire ces diagnostics immobiliers peut faire appel au professionnel de son choix. Ce dernier doit toutefois présenter des garanties de compétences en la matière. 

C’est pourquoi le métier de diagnostiqueur immobilier est soumis à une certification émise par un organisme habilité en la matière et lui-même accrédité. Le ministère de l’Écologie met à disposition un annuaire sur son site qui recense par territoire les diagnostiqueurs immobiliers certifiés et qui permet de vérifier la validité de leurs compétences reconnues

Les différents types d’audit énergétique

Un audit énergétique est un processus qui vous aide à comprendre vos schémas d’utilisation quotidiens et vos habitudes d’utilisation, afin que vous puissiez identifier les domaines où une amélioration pourrait être apportée. Cela inclut la quantité d’électricité utilisée par la maison, les déperditions de chaleur, etc. Il existe différents types d’audits énergétiques

  • le diagnostic léger
  • l’audit approfondi
  • l’audit énergétique
  • l’audit accessibilité
  • SPSI (Schéma Pluriannuel de Stratégie Immobilière)
  • le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique)

Combien coûte un audit énergétique ?

En l’état actuel du marché, le prix d’un audit énergétique s’échelonne entre 500 et 1000 euros pour un logement particulier, telle qu’une maison individuelle. La facture s’élevait en moyenne à 850 euros en 2019. 

Compte tenu du marché croissant, de l’application du nouveau DPE et de la chasse aux passoires thermiques débutée par l’Etat, le prix du diagnostic pourrait augmenter en 2022. 

Les tarifs se situent entre 5000 et 10000 euros pour un bâtiment en copropriété ou une entreprise. Dans le cas de l’audit énergétique d’une copropriété, le prix peut grimper jusqu’à 10 000 € Aujourd’hui, le prix moyen d’un audit se situe autour de 850 € pour un particulier résident dans une maison individuelle. Il s’agit là d’une estimation : le prix peut varier selon le prestataire choisi. 

Nous vous recommandons de comparer plusieurs devis avant de vous engager. Cette somme n’est pas forcément à la portée de tous les ménages. Pour les foyers aux revenus les plus bas, il existe des aides financières pour prendre en charge une partie de l’audit énergétique.