4 conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Le maintien de la qualité de l’air intérieur d’une habitation est très important. Cela permet de préserver les occupants contre les maladies, les saletés et les microbes.

purifier air qualité intérieur

Afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur, il faut mener quelques actions. Découvrez ici 4 conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

Contrôler le taux d’humidité

L’humidité excessive dans un environnement cause le développement des moisissures, des bactéries et des acariens. Il est alors très important de contrôler le niveau d’humidité dans votre maison afin d’avoir une bonne qualité d’air.

Dans un premier temps, vous pouvez faire des analyses auprès d’un laboratoire en qualité de l’air pour déterminer avec exactitude le taux d’humidité et de pollution de votre habitation.

Les résultats obtenus vous permettront de mettre en place les bonnes solutions pour diminuer l’humidité ambiante dans toutes vos pièces. Pour ce faire, vous pourrez par exemple faire fonctionner la hotte chaque fois que vous cuisinez, installer des ventilateurs d’extraction dans la salle de bain, éviter d’étendre du linge dans la maison ou installer un climatiseur.

Aussi, vous avez la possibilité d’utiliser un déshumidificateur pour diminuer le taux d’humidité. Il faudra cependant veiller à vider le déshumidificateur de manière fréquente. Cela assurera son fonctionnement optimal.

Aérer les pièces

Pour améliorer continuellement la qualité de l’air intérieur, il faut aérer les pièces. Cela permet de faire un échange entre l’air pur et l’air pollué. Il faudra alors ouvrir tous les jours les fenêtres contenues dans chaque pièce de la maison durant 15 minutes minimum. Il est conseillé d’aérer tôt le matin, le soir ou la nuit.

À ces moments de la journée, les taux de polluants extérieurs sont au plus bas. Vous ferez ainsi rentrer de l’air pur dans votre maison. Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’utiliser un système de ventilation centralisée ou échangeur d’air pour aérer les différentes pièces.

Faire le ménage

Afin de maintenir le meilleur niveau d’air intérieur, il est conseillé de faire le ménage. En effet, faire le ménage permet d’éliminer les déchets, les saletés, les polluants, les agents pathogènes, les microbes, les toxines, les allergènes et les bactéries contenues dans l’habitation. Cela permet de rendre votre logement plus propre et d’améliorer la qualité de l’air.

Pour effectuer un ménage efficace, il est recommandé d’éviter l’usage des produits chimiques. Vous devez plutôt préférer des produits naturels. Ainsi, vous êtes sûr d’obtenir une habitation propre où circule un air de qualité.

Travailler à l’extérieur

Le dernier point pour améliorer la qualité de l’air intérieur est le travail à l’extérieur. Lorsque vous souhaitez mener une activité susceptible de générer des polluants ou du gaz, il est recommandé d’aller à l’extérieur. Cela évite la contamination de l’air intérieur.

Toutefois, si l’activité ne peut pas être pratiquée en extérieur, vous devez prendre vos dispositions pour la mener à l’intérieur sans pour autant causer une pollution de l’air. Il faudra alors laisser les fenêtres ouvertes et nettoyer la pièce dès la fin de l’activité. D’autre part, il est conseillé d’installer des plantes pour oxygéner, purifier et éliminer les toxines de l’air.