Impact écologique de l'isolation extérieure

Impact écologique de l’isolation extérieure

En isolant son logement, un individu contribue à la réduction de sa consommation d’énergies non renouvelables, comme l’électricité, le fioul ou le gaz, qui alimentent les systèmes de chauffage et de climatisation. Cela permet ainsi de réduire l’émission de gaz à effet de serre, qui est la première cause du réchauffement climatique, tout en réduisant ses factures énergétiques et en augmentant son confort. De ce fait, si vous souhaitez réduire votre impact sur l’environnement, il est recommandé de procéder à une isolation en faisant appel à une entreprise spécialisée, comme par exemple Cabete Façade, entreprise d’isolation extérieure à Toulouse.

Pourquoi procéder à une isolation extérieure ?

L’isolation d’un logement est essentielle lorsqu’on cherche à le rendre plus respectueux de l’environnement. Effectivement, une isolation de mauvaise qualité aura tendance à entraîner une consommation excessive d’énergies non renouvelables, ce qui aura également un impact sur les factures énergétiques du domicile.

Faire isoler son domicile ne passant par l’extérieur est plus efficace qu’une isolation intérieure. En effet, l’isolation extérieure supprime tous les ponts thermiques, sans toutefois réduire la surface habitable, et préserve le confort des habitants du logement pendant toute la durée des travaux. Une isolation par l’extérieur est aussi une excellente occasion de procéder à un ravalement de façade, et ainsi de redonner une seconde jeunesse à votre maison.

Un geste pour la planète

Généralement, on dit que l’énergie qui est la plus économique est celle qui n’est pas consommée. C’est pourquoi, en isolant votre logement efficacement, vous pourrez faire un geste non négligeable pour l’environnement, grâce à la réduction des énergies nécessaires pour maintenir une température agréable dans votre logement.

Les impacts de l’isolation extérieure sur l’environnement

Parmi les gaz à effet de serre, le principal est le CO2. Ce dernier détruit la couche d’ozone, laquelle nous protège d’une grande partie de la chaleur du soleil. Le CO2 a également pour effet de polluer l’air, impacter la biodiversité de façon néfaste, et nuire à la santé des êtres vivants.

  Qui sont les fournisseurs d'électricité en France ?

Différentes études ont prouvé que la climatisation et le chauffage pouvaient représenter jusqu’à 60 % des besoins énergétiques d’un logement. Les bâtiments sont, après les transports routiers, le deuxième producteur de CO2 en France. Une isolation thermique permettrait donc de réduire de presque 80 % la pollution due à une consommation excessive de gaz, d’électricité ou de fioul.

L’isolation thermique est donc un important facteur d’économie d’énergie. Par conséquent, il s’agit de la réponse la plus appropriée pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver notre environnement.

Un isolant écologique pour votre isolation extérieure

Lorsque l’on parle d’isolation, on cherche avant tout le meilleur matériau isolant. Ce dernier joue un rôle très important pour préserver l’environnement et la santé des individus. De plus, les isolants écologiques contribuent à améliorer la qualité de l’air à l’intérieur du bâtiment.

Parmi les isolants écologiques le plus efficaces, on retrouve :

  • La ouate de cellulose, qui est un excellent isolant thermique et acoustique. Elle n’est ni irritante, ni toxique, et elle est très abordable. Elle est également recyclable et biodégradable, car elle est issue de papier recyclé.
  • La laine de mouton, qui est un isolant léger, durable dans le temps et facile à poser. Elle ne peut être enflammée, et n’est pas traitée avant d’être utilisée en tant qu’isolant, ce qui en fait un matériau écologique par excellence.
Retour en haut